Modifications des modalités du baccalauréat session 2021 en raison de la crise sanitaire qui bouscule la scolarité des lycéens.

9 novembre 2020
Le ministre de l’Education Nationale a annoncé le jeudi 5 novembre que l’examen du Baccalauréat 2021 serait modifié afin de tenir compte des conséquences pédagogiques de la crise sanitaire en cours.

Le ministre de l’Education nationale a annoncé le jeudi 5 novembre que l’examen du Baccalauréat 2021 serait modifié afin de tenir compte des conséquences pédagogiques de la crise sanitaire en cours.

Les modifications sont les suivantes:

  • L’ensemble des disciplines soumises cette année à contrôle continu sera validé sur le fondement des notes du bulletin scolaire.
  • Les épreuves d’évaluations communes de première et terminale prévues au titre de l’année scolaire 2020-2021 sont annulées.

Elles seront remplacées par les moyennes de bulletins scolaires des élèves de première et de terminale.

Cette mesure concerne : l’histoire-géographie, les langues vivantes, et la spécialité qui n’est pas poursuivie en terminale, ainsi que les mathématiques pour la voie technologique et l’enseignement scientifique pour la voie générale.

Attention, la modification concerne les élèves en terminale, inscrits pour la session 2021, mais aussi les élèves en première inscrits à la session 2022, pour les évaluations communes prévues cette année scolaire.

  • Les épreuves terminales sur les enseignements de spécialité sont maintenues en mars prochain, mais leurs modalités sont adaptées pour tenir compte du contexte sanitaire.

Les enseignements de spécialité constituent des enseignements essentiels dans le parcours de l’élève au sein du lycée et en vue de ses études supérieures: leurs épreuves se tiendront comme prévu en mars. Concrètement, cela permettra la prise en compte des notes obtenues aux épreuves de spécialité au sein de Parcoursup, dont le calendrier sera inchangé.

Le format des épreuves est adapté pour garantir que les élèves seront interrogés sur des éléments effectivement étudiés dans le cadre des programmes :

-Toutes les disciplines concernées proposeront deux sujets ou des exercices au choix afin de couvrir l’ensemble des thématiques étudiées ;

-Dans chaque discipline, des référentiels sur les compétences et connaissances attendues pour ces épreuves seront publiés.

-Des grilles d’évaluations précises accompagneront ces sujets pour les correcteurs.

Enfin, pour les candidats empêchés pour cause de force majeure aux épreuves de spécialité du mois de mars, les épreuves de remplacement auront lieu au mois de juin.

Le baccalauréat 2021 connaitra donc des modifications imposées par la crise sanitaire et ses conséquences sur le bon déroulement des parcours scolaires. On peut imaginer qu’en fonction de l’évolution (incertaine) de cette crise, d’autres ajustements pourraient intervenir au cours de l’année.

Le baccalauréat nouvelle formule a décidément bien du mal à se mettre en place pleinement…

L'auteur
Elisabeth Laurent est responsable des partenariats et coordinatrice internationale chez Acadomia. Elle met en place des solutions éducatives pour les villes, bailleurs sociaux, grandes écoles et entreprises, et pour les familles expatriées à l’étranger.
Avez-vous apprécié cet article ?
Please wait...
Merci de noter l'article afin de nous permettre d'améliorer le blog
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Elisabeth Laurent est responsable des partenariats et coordinatrice internationale chez Acadomia. Elle met en place des solutions éducatives pour les villes, bailleurs sociaux, grandes écoles et entreprises, et pour les familles expatriées à l’étranger.

Tags

Articles