Choisir ses spécialités ou sa série en seconde

8 novembre 2021
En fin de seconde, chaque élève peut s’orienter en 1re générale ou en 1re technologique. S’il opte pour la voie générale, il devra aussi choisir 3 enseignements de spécialité ; s’il se tourne vers la voie technologique, il lui faut se prononcer pour une série. Ces décisions conditionneront les possibilités de poursuite d’études dans le supérieur et doivent donc être prises avec soin.

Quelles sont les différences entre la voie technologique et la voie générale ?

La voie technologique, plus concrète que la voie générale, vise une insertion professionnelle relativement rapide, après l’obtention d’un diplôme bac+ 2 ou 3. La voie générale permet d’acquérir une culture générale dans des matières scientifiques ou littéraires, selon les spécialités choisies ; elle prépare à des études supérieures longues, de type bac + 5 (licence et master)

La voie technologique, perçue comme moins prestigieuse, est choisie par moins de 3 élèves sur 10. Pourtant, elle offre de belles perspectives, surtout si on préfère le concret, les études de cas, la démarche de projets, si on a envie de s’investir dans une formation technique pointue. Le BTS, auquel se destinent la plupart des bacheliers technologiques, permet une bonne insertion professionnelle tout en permettant la poursuite d’études. Et même après un bac techno, un parcours d’études supérieures long reste tout à fait envisageable.

Quelles sont les spécialités proposées en première générale ?

Un choix de 13 spécialités s’offre en théorie aux futurs élèves de première générale. La grande majorité des établissements propose au moins les spécialités les plus courantes : mathématiques ; SVT (sciences et vie de la Terre) ; physique-chimie ; SES (sciences économiques et sociales) ; HGGSP (histoire-géographie, géopolitique et sciences politique) ; HLP (humanités, littérature et philosophie) ; LLCE (langues, littératures et cultures étrangères). Des cartographies disponibles sur les sites de chaque académie permettent de trouver une spécialité plus rare ou de connaître l’offre précise d’un établissement.

Quelles sont les séries proposées en première technologique ?

Six séries différentes sont directement accessibles après la seconde. Chacune d’entre elles comprend aussi des enseignements de spécialité, mais qui sont induits par le choix de la série.

  • STI2D : sciences et technologies de l’industrie et du développement durable.
  • STD2A : sciences et technologies du design et des arts appliqués.
  • STMG : sciences et technologies du management et de la gestion.
  • ST2S : sciences et technologies de la santé et du social.
  • STL :sciences et technologies de laboratoire.
  • STAV :sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (série proposée uniquement dans les lycées d’enseignement agricole)

La série STHR (sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration) est choisie en classe de 3e. Une inscription en conservatoire est requise pour intégrer la série S2TMD (sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse)

À quel moment se fait le choix des spécialités ?

Au cours du deuxième trimestre de l’année de 2de, une « fiche dialogue » est adressée aux familles. Celles-ci doivent y formuler leurs vœux d’orientation provisoires et, dans le cas où une 1ere générale est demandée, choisir 4 spécialités parmi celles proposées dans l’établissement. Au 3e trimestre, l’élève et sa famille formulent des vœux définitifs, dont les 3 spécialités demandées dans le cas d’une orientation en 1ere générale.

Les conseils de classe des 2e et 3e trimestres répondent aux vœux provisoires puis définitifs des familles.

Le conseil de classe peut-il s’opposer au choix de spécialités de la famille ?

Non. La décision d’orientation définitive prise par le conseil de classe du 3e trimestre porte uniquement sur la voie d’orientation demandée par la famille (passage en 1re générale, en 1re technologique ou réorientation). Le choix des spécialités pour la 1re générale, quant à lui, ne peut faire l’objet que de simples recommandations de la part du conseil de classe. 

Comment choisir sa série ou ses spécialités ?

Tout d’abord, en prenant connaissances des programmes et objectifs des séries ou des spécialités envisagées, puis en se fondant sur les résultats obtenus dans les matières correspondantes et sur son goût personnel. Mais il est surtout recommandé de définir en amont un projet postbac suffisamment précis, pour faire son choix en fonction des secteurs professionnels ou des formations visées. Afin d’entamer cette réflexion, on peut consulter le site institutionnel Horizon 2021 : il permet de tester des combinaisons de spécialités afin de savoir à quelles formations ou métiers elles peuvent mener. 

Quelles spécialités choisir pour accéder aux classes préparatoires ?

Le ministère de l’Éducation nationale a publié des infographies détaillant les spécialités conseillées pour accéder aux différentes CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) existantes.

Quelles spécialités choisir pour accéder aux écoles de commerce post bac ?

Les écoles recrutant sur concours commun sélectionnent le plus souvent leurs candidats via des épreuves de culture générale, de langues, de raisonnement logique et de calcul et de note de synthèse. Par conséquent, les spécialités les plus utiles pour l’année de 1re seraient plutôt à choisir parmi les suivantes :

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques,
  • Langues, littératures et culture étrangère,
  • Humanités, littérature et philosophie,
  • Sciences économiques et sociales,
  • Mathématiques.

L’école et le projet professionnel visés peuvent faire émerger des priorités : un intérêt pour les métiers de la finance rend par exemple la spécialité mathématiques indispensable.

Quelles spécialités choisir pour accéder aux écoles d’ingénieurs post bac ?

Les plus grands concours communs (Avenir, Advance, Geipi Polytech, Puissance Alpha), qui permettent donc de tenter l’admission dans plusieurs écoles via un même concours, comportent tous des épreuves de mathématiques et de physique. Ces deux spécialités sont donc à choisir en premier lieu.

Le choix de la 3e spécialité dépendra du projet professionnel ou de l’école visée : à titre d’exemples, les sciences de l’ingénieur attireront les lycéens intéressés par les écoles spécialisées en mécanique ou en électronique, les SVT sont essentielles pour intégrer une école d’agronomie et la nouvelle spécialité « numérique et sciences informatiques » est intéressante pour qui envisage de travailler dans l’informatique.

Quelles spécialités pour accéder aux études de santé ?

Sur Parcoursup, les attendus nationaux indiquent que les candidats aux études de santé doivent notamment faire preuve d’« une très bonne maîtrise des compétences classiques et expérimentales en physique, chimie, sciences de la vie et de la terre, mathématiques ». Le choix des trois spécialités de première se portera donc sur ces trois disciplines scientifiques fondamentales.

Quelles spécialités pour accéder aux IEP ?

Les instituts d’études politiques (IEP) ne font pas de préconisations particulières. Le profil requis est toutefois le suivant : être attiré par l’histoire, les sciences politiques, le droit, avoir une bonne culture générale, suivre de près l’actualité, aimer le débat d’idées et disposer de solides capacités de rédaction, d’analyse et de synthèse. Les spécialités les plus adaptées seraient donc plutôt les suivantes :

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques,
  • Sciences économiques et sociales,
  • Humanités, littérature et philosophie,
  • Langues, littératures et cultures étrangères.
L'auteur
Laëtitia Leroy est responsable du service pédagogie Acadomia . Elle conçoit et supervise les solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le secondaire, dans le champ disciplinaire comme dans le cadre parascolaire (méthodologie et stratégies d’apprentissages, développement personnel…).
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Laëtitia Leroy est responsable du service pédagogie Acadomia . Elle conçoit et supervise les solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le secondaire, dans le champ disciplinaire comme dans le cadre parascolaire (méthodologie et stratégies d’apprentissages, développement personnel…).

Tags

Articles