Bien apprendre l’anglais quel que soit l’âge et le niveau

7 juin 2021
quelques pistes pour bien apprendre l’anglais quel que soit l’âge et le niveau.

L’anglais est plus qu’une simple matière, c’est la clé qui vous ouvre le champ des possibles, qui vous permet de communiquer avec le monde entier, de lui parler et de le comprendre : aujourd’hui, 2 milliards de personnes dans le monde apprennent la langue de Shakespeare, et 28 % des publications mondiales sont rédigées en anglais.

C’est sans doute pourquoi cette matière est la plus importante pour 90 % des élèves, juste après les maths. D’ailleurs, 70 % des ados envisagent de travailler à l’étranger plus tard.

Je vous propose donc quelques pistes pour bien apprendre l’anglais quel que soit l’âge et le niveau.

Conseils

  • Une langue s’apprend en parlant. Toutes les études sur la mémorisation le montrent : les apprentissages sont beaucoup plus profonds quand ils s’appuient sur un comportement actif : expression orale, discussions, échanges…
  • Plus on commence tôt, mieux c’est ! Quelle chance de pouvoir apprendre une langue de façon purement intuitive, pratiquement comme un jeu ! Les premières années sont aussi celles où l’oreille est la plus disponible pour assimiler et donc reproduire la bonne prononciation, avec toutes les subtilités de l’accentuation. D’où le conseil souvent donné aux parents : mettre l’anglais au programme des activités parascolaires, au même titre que le sport ou la musique.
  • Privilégiez les cours centrés sur les centres d’intérêt, sport, cinéma, musique, actualités… Il est plus facile d’adhérer à l’anglais si on est invité à s’exprimer sur ses goûts plutôt que d’avoir à réciter les verbes irréguliers. Privilégier les thèmes et les sujets issus de la vie réelle et du quotidien, c’est la meilleure façon de se libérer, de rechercher le vocabulaire correspondant ou d’appliquer correctement les règles grammaticales.

Adapter les objectifs à l’âge de votre enfant :

    • En primaire, profitez de la spontanéité de l’enfance : Les plus jeunes ne s’inquiètent pas de faire des erreurs et c’est un facteur essentiel pour bien apprendre une langue étrangère. De plus, apprendre tôt une langue étrangère facilite l’acquisition d’autres langues par la suite.
    • Au collège et au lycée, aidez-le à pratiquer l’anglais le plus possible : avoir un « correspondant », regarder les films et les séries en version originale (même le sport). L’objectif est d’éviter de perdre toute motivation et de se démobiliser par rapport à l’apprentissage de l’anglais. Je rappelle qu’il est attendu d’atteindre le niveau B1 pour un élève de 3e et le niveau B2 pour un élève de terminale. Si votre enfant est lycéen, bien travailler l’anglais l’aidera à valoriser son dossier pour l’accès aux filières supérieures.
L'auteur
Coach Scolaire/Pédagogique Soodong accompagne les élèves de niveau collège/lycée et post-BAC au sein d’Acadomia depuis trois ans. Il intervient également dans l’animation d’une rubrique audiovisuelle « Good Morning Coach » sur la page Facebook d’Acadomia.
Avez-vous apprécié cet article ?
Please wait...
Merci de noter l'article afin de nous permettre d'améliorer le blog
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Coach Scolaire/Pédagogique Soodong accompagne les élèves de niveau collège/lycée et post-BAC au sein d’Acadomia depuis trois ans. Il intervient également dans l’animation d’une rubrique audiovisuelle « Good Morning Coach » sur la page Facebook d’Acadomia.

Tags

Articles