7 conseils pour guider votre enfant sur le Net

Article mis à jour le 15 janvier 2020
Si l’éducation au monde et aux médias numériques fait désormais partie des missions de l'école, celle-ci doit se faire aussi en famille. Quelques conseils pour le guider sur le Net.
Table des matières

Les enfants de la génération Internet grandissent dans un univers virtuel aussi attirant que complexe. Si l’éducation au monde et aux médias numériques fait désormais partie des missions de l’école, celle-ci doit se faire aussi en famille. Quelques conseils pour le guider sur le Net. 

Devenez un e-parent              

Votre enfant est un technophile, un vrai « geek » ? Pas besoin d’être informaticien pour évaluer une information, expliquer ce qui peut ou non être divulgué sur Internet ou encore décider si tel contenu est approprié à son âge ; et en cas de besoin, formez-vous sur ce tutoriel (canadien) organisé en 5 modules.  

Adoptez la règle du 3,6, 9, 12 

Cette règle, recommandée par le psychiatre Serge Tisseron, a le mérite de la simplicité et de la clarté : pas d’écran avant 3 ans, pas de console de jeu avant 6 ans, pas d’Internet avant 9 ans et Internet seul à partir de 12 ans seulement, mais avec prudence.  

Tranchez la question du temps  

Le temps hebdomadaire passé devant un écran (quel qu’il soit) ne devrait pas excéder 5 heures de 6 à 9 ans et 10 heures jusqu’à 12 ans. Plus tard, il devient plus délicat de « légiférer » ; toutefois, un temps de loisirs essentiellement voire uniquement virtuel chez l’adolescent doit inquiéter.  

Enseignez la prudence sur Internet 

Dès que votre enfant a accès à Internet, indiquez clairement ce qui est encore interdit et pourquoi : télécharger, communiquer des données personnelles, etc. Connectez-le à Internetsanscrainte.fr : ce site propose des quiz et des vidéos de qualité, notamment pour apprendre à se protéger contre les mauvaises rencontres sur le Net. 

Gardez votre calme face aux réseaux sociaux 

Son utilisation frénétique de Facebook, Twitter ou autre Snapchat vous exaspère ? Dites-vous qu’elle lui permet de développer ses aptitudes sociales, de forger son identité et que des restrictions trop drastiques seraient de toute façon contournées ; mais ouvrez le débat à propos des risques encourus : surexposition de soi, harcèlement en ligne ou encore cyberdépendance.  

Enseignez-lui le respect de soi et d’autrui 

Vous ne pourrez pas tout surveiller : votre ado sera forcément confronté, par défi ou simple curiosité, au pire d’Internet. Faites-en sorte qu’il comprenne l’écart entre le virtuel et la réalité et expliquez-lui que les propos ou comportements dégradants, qu’on en soit l’auteur ou le spectateur, ne sont pas sans conséquences. 

Apprenez-lui l’esprit critique  

Les théories du complot qui fleurissent sur Internet trouvent un large écho chez les ados, avant tout parce qu’elles leur donnent l’impression flatteuse d’être plus malins que tout le monde. S’il y croit dur comme fer, dialoguez sans vous moquer : incitez-le à aller au-delà d’une seule source, à s’interroger sur les motivations des conspirationnistes, à démonter leur immuable rhétorique grâce au site gouvernemental ontemanipule.fr. 

  

L'auteur
Laëtitia Leroy est responsable du service pédagogie Acadomia . Elle conçoit et supervise les solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le secondaire, dans le champ disciplinaire comme dans le cadre parascolaire (méthodologie et stratégies d’apprentissages, développement personnel…).
Avez-vous apprécié cet article ?
Please wait...
Merci de noter l'article afin de nous permettre d'améliorer le blog
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Laëtitia Leroy est responsable du service pédagogie Acadomia . Elle conçoit et supervise les solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le secondaire, dans le champ disciplinaire comme dans le cadre parascolaire (méthodologie et stratégies d’apprentissages, développement personnel…).

Tags

Articles