Se réaliser en école de commerce

Article mis à jour le 11 février 2021
La durée de la formation en école de commerce est variable selon les établissements. Les écoles Bachelor proposent une formation à bac + 3, voire bac + 4 (BBA), tandis que les écoles niveau master dispensent cinq années d’études supérieures.

Le parcours

La durée de la formation en école de commerce est variable selon les établissements.

Les écoles Bachelor proposent une formation à bac + 3, voire bac + 4 (BBA), tandis que les écoles niveau master dispensent cinq années d’études supérieures.

Les écoles de commerce se divisent en deux catégories :

  • Les grandes écoles post-prépa, accessibles après un bac + 2 validé, généralement deux années de classe préparatoire CPGE économique ou scientifique. Ultra sélectives, il s’agit des écoles les plus prestigieuses, dont les fameuses « parisiennes » (HEC, ESSEC, ESCP Europe, etc.). Ce sont toutes des écoles niveau (et grade) master validant un Bac+5.

Ces grandes écoles sont également accessibles après une première formation bac+2 ou +3 (BTS, Licence, BUT) via les admissions sur titres.

  • Les écoles post-bac, accessibles sur concours passé durant l’année de terminale, et/ ou sur dossier Parcoursup, et intégrables immédiatement après l’obtention du baccalauréat. Elles peuvent dispenser, comme les grandes écoles, des formations très qualitatives et à forte employabilité sur le marché du travail. Elles proposent des programmes Bachelor en 3 ans, des BBA en 4 ans et des programmes niveau master en 5 ans.

La continuité naturelle lorsqu’un élève entre en école post-bac veut qu’il réalise tout son cursus dans l’établissement en question, mais il lui est possible également de tenter des concours d’admission parallèle pour changer d’école en cours de cursus.

Pour choisir son école de commerce, plusieurs outils sont à disposition :

  • Les accréditations françaises délivrées par le Ministère de l’enseignement et de la recherche (Visa du diplôme, Bachelor, grade Licence, grade master,) ou par le ministère du travail (RNCP), qui certifient la qualité des écoles,
  • les accréditations internationales (EQUIS, AACSB, AMBA, EPAS), qui sont des labels témoignant de la qualité d’une école dans le panorama européen et international, et qui faciliteront les embauches à l’étranger,
  • Les palmarès qui classent les écoles selon des critères précis (insertion professionnelle des étudiants, excellence académique, excellence internationale, etc.). Ils sont le plus souvent disponibles sur Internet,

Les enseignements

Les enseignements dispensés en écoles de commerce visent tous l’acquisition de compétences métier, la connaissance des enjeux de l’entreprise ainsi que de l’environnement économique, afin que le jeune une fois diplômé puissent faire valoir sa capacité à intégrer l’entreprise auprès des recruteurs.

Généralistes les premières années, les écoles post-bac permettent à l’étudiant de découvrir des matières, les métiers attachés, d’explorer des secteurs d’activité, et de vivre de premières expériences en entreprise, qui bien souvent les aident à valider – ou infirmer – des premiers choix.

Ces premières années s’articulent autour d’un tronc commun qui permet d’acquérir une culture générale de l’entreprise, de maîtriser les outils de gestion et les compétences relatives aux différentes fonctions (droit, communication, ressources humaines, comptabilité, analyse financière, marketing, langues vivantes, etc.).

En second cycle, s’ajoutent des cours de spécialité, choisis en fonction du projet de l’étudiant (management des affaires culturelles, de l’industrie de la santé, du sport, entrepreneuriat social, etc.). Ils permettent à l’étudiant de s’orienter progressivement vers un secteur plus précis.

La valeur ajoutée des écoles de commerce s’illustre également par les expériences vécues par l’étudiant, notamment en entreprise grâce aux nombreux stages effectués, et à l’international, au travers de stages et/ou de semestres d’études en universités.

Les activités extra-universitaires sont aussi valorisées (vie associative, engagement citoyen, humanitaire …), elles participent à l’acquisition de compétences transverses, hautement appréciées des recruteurs.

L’admission

Les modalités d’admission en école de commerce peuvent varier d’un établissement à l’autre. Certaines écoles recrutent uniquement sur dossier scolaire et entretien, mais la plupart privilégient un concours (épreuves écrites puis entretien oral) afin d’évaluer les compétences analytiques, les connaissances générales des candidats et leur personnalité (oral de motivation ou découverte).

Le dossier scolaire (les résultats, les appréciations des enseignants, les notes du bac anticipé) est pour beaucoup d’écoles important car il entre en compte dans l’admission, y compris en complément d’épreuves d’un concours.

Les écoles de commerce sont intégrées dans la procédure Parcoursup, y compris lorsque l’admission se fait par concours.

Pour connaître les modalités d’admission d’une école en particulier, il convient de se renseigner directement auprès de l’établissement en se rendant sur place ou sur son site Internet.

Les concours

  • Les concours postbac en 4 ou 5 ans

De nombreuses écoles de commerce organisent leur recrutement par la voie commune des concours, ouverts aux élèves de terminale et les étudiants titulaires d’un Bac+1.

Les inscriptions postbac à ces concours se réalisent directement sur la plateforme de Parcoursup.

  • Concours Accès

Le concours Accès regroupe trois écoles de commerce : l’Iésegl’Essca et l’Esdes, il est ouvert à tous les élèves de terminale ainsi qu’aux bacheliers qui souhaiteraient intégrer le programme Grande École en 5 ans délivrant le grade de master.

Les épreuves écrites de l’édition 2021 se dérouleront en ligne : 3 épreuves QCM (ouverture culturelle, anglais, raisonnement logique et mathématiques) plus une épreuve de synthèse.

Les épreuves orales si le candidat est admissible : une épreuve d’anglais et un entretien individuel de moitvation, en présentiel ou en ligne en fonction du contexte sanitaire.

Les résultats sont accessibles selon le calendrier de réponses Parcoursup.

  • Concours Sésame

Le concours Sésame représente 14 grandes écoles de commerce :

  • des écoles bac +5 : Kedge, EBS, EDC, EMLV, ESCE, Ipag, PSB, Neoma.
  • des programmes d’écoles bac +4 (BBA) : Skema, Excelia, Neoma, Essec, EM Lyon, Kedge, South Champagne BS, Cesem de Neoma.

Les épreuves écrites : 5 QCM : deux de langues, un d’analyse de document, un de raisonnement et compétences et un sur les enjeux contemporains.

Les épreuves orales, si le candidat est admissible (résultats aux écrits du concours + dossier Parcoursup), varient selon les écoles à la fois en termes de coefficient et de contenu (0, 1 ou 2 épreuve(s) de langues, un entretien individuel, et selon les écoles, une épreuve de créativité en groupe).

Les résultats sont accessibles selon le calendrier de réponses Parcoursup.

  • Concours Pass

Le concours Pass regroupe 4 programmes en 4 ans BBA d’écoles : le BBA de l’Inseec (Bordeaux et Lyon) et le BBA de l’Edhec  (Lille et Nice).

La sélection en passe par l’analyse du dossier Parcoursup du candidat et un entretien oral de motivation, qui peut se dérouler en anglais.

Les résultats sont accessibles selon le calendrier de réponses Parcoursup.

Acadomia propose ici une préparation à ces concours qui permet d’optimiser grandement les chances d’y réussir.

  •  Les concours postbac des programmes Bachelor en 3 ans

Le Bachelor d’école de commerce est une formation en 3 ans, qui délivre un diplôme propre à l’école ou  visé par le ministère de l’Enseignement supérieur.

  • Concours Ecricome Bachelor

Le concours regroupe les Bachelors de 3 écoles : EM StrasbourgKEDGE BS (6 campus) et Rennes School of Business.

Il est accessible via le portail Parcoursup.

Le concours comprend plusieurs éléments d’évaluation et de sélection :

  • évaluation du dossier Parcoursup,
  • un dossier de motivation qui comprend : une lettre de motivation + la fiche avenir + le projet individuel de formation,
  • un test Tage postbac,
  • des épreuves orales obligatoires pour tous les participants (entretien individuel + oral d’anglais).

Les résultats sont accessibles selon le calendrier de réponses Parcoursup.

Le concours regroupe les bachelors de 5 écoles : EM NormandieBurgundy BSESC Clermont BSGrenoble EM, Mines-Télécom BS.

Le concours comprend plusieurs éléments d’évaluation et de sélection :

  • évaluation du dossier Parcoursup et notamment : les notes de français de 1ère, les notes d’anglais de terminale et d’une des spécialités au choix du candidat,
  • un oral d’anglais sur un sujet d’actualité ou de société dont les sujets sont annoncés quelques mois avant l’épreuve,
  • un entretien individuel de motivation, abordant les centres d’intérêt et l’ouverture d’esprit.

Les résultats sont accessibles selon le calendrier de réponses Parcoursup.

Débouchés – employabilité – salaires

Pluridisciplinaire et professionnalisante, la formation en école de commerce permet au jeune diplômé de travailler dans de nombreux secteurs de l’entreprise (marketing, communication, finance, conseil, audit, ressources humaines, achats, logistique, création d’entreprise, etc.) selon ses aspirations et les opportunités au moment de sa recherche d’emploi. Assez rapidement, il pourra accéder à des missions d’encadrement d’équipe.

Grâce aux liens tissés avec le monde de l’entreprise, les écoles de commerce sont en capacité de dispenser des formations au plus près de la réalité du marché, ce qui a pour effet de favoriser le recrutement des diplômés. Ces écoles restent un tremplin indéniable vers l’emploi.

L’enquête 2020 diligentée par la CGE montre un excellent taux d’insertion professionnelle avec un taux net d’emploi à 6 mois de 88,1% pour les diplômés 2019.

Le salaire moyen d’embauche pour les jeunes diplômés est de 35 714€ bruts annuels hors primes.

Avez-vous apprécié cet article ?
Please wait...
Merci de noter l'article afin de nous permettre d'améliorer le blog
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

Tags

Articles