Quel dossier pour optimiser une admission en PASS (Médecine) ?

3 novembre 2021
Le PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé), la première année suivie en fac de Médecine, est la voie post-bac la plus plébiscitée chaque année par les élèves de terminale. Ainsi, en 2020, Parcoursup a enregistré un peu plus 396 000 vœux PASS (contre 280 000 pour la L.AS, la licence Accès Santé). Or, les facs de Médecine ne peuvent accueillir que 70 000 étudiants environ. 

Le PASS est donc une filière dite « en tension » dans la mesure où le nombre de candidats à l’entrée est supérieur à celui des places disponibles, contraignant les universités à appliquer une sélection qui en passera par le dossier Parcoursup.

Aussi, de nombreux lycéens s’interrogent sur leur capacité à faire partie des heureux élus et cherchent à comprendre comment valoriser leur dossier pour sortir du lot.

Pour cela, il faut saisir les critères recherchés par les jurys d’admission chez les candidats, en consultant la rubrique « Connaissances et compétences attendues », disponible dans Parcoursup et qui recense les dispositions scolaires et personnelles souhaitables. On peut y lire des attendus nationaux, donc communément admis par l’ensemble de la filière, et parfois des attendus locaux qui sont ajoutés par une université pour spécifier le profil d’étudiant qu’elle privilégiera.

Après avoir pris connaissance de ces dispositions recherchées par les formations visées, l’exercice consiste à voir comment les traduire dans son dossier. Parcourons quelques pistes à l’appui des attendus nationaux !

Attendu #1 : disposer de très bonnes connaissances et compétences scientifiques.

Pour justifier de ce critère, les efforts sont essentiellement d’ordre scolaire.

D’abord opérer les bons choix de spécialités au lycée. On recommandera de prendre la triplette Physique-Chimie, SVT et Mathématiques en première puis d’abandonner en terminale la SVT ou les mathématiques (en optant dans ce cas pour les mathématiques complémentaires). En tout état de cause, les facs de santé sont presque toutes sensibles au fait que l’élève ait suivi la spécialité Physique-Chimie jusqu’au bout, car le programme de cette discipline est très représenté et coefficienté en PASS.

Ensuite, fournir des efforts réguliers et soutenus sur l’ensemble des enseignements scientifiques (tronc commun et spécialités) pour y obtenir les meilleurs résultats possibles, mais aussi l’adhésion du conseil de classe sur le souhait de l’élève de poursuivre des études en Médecine. Cet avis du lycée, renseigné sur la fiche Avenir, pèse significativement dans la décision d’admission.

Attendu #2 : disposer de très bonnes compétences en communication.

Il s’agira alors de montrer sa capacité à communiquer, à l’écrit comme à l’oral, mais aussi à se documenter en anglais comme il est d’usage en études de santé. Pour ce faire, il faut bien entendu mettre tout en œuvre pour obtenir de bons résultats aux épreuves anticipées de Français et au contrôle continu en langues vivantes. Il est aussi possible de passer une certification d’anglais (tests Cambridge ou ETS Global) si on pense y obtenir un niveau B2 en fin de terminale. Le score obtenu pourra être valorisé dans l’écrit de motivation (le « projet de formation motivé ») que le candidat devra compléter dans Parcoursup.

Attendu #3 : disposer de très bonnes connaissances et compétences méthodologiques et comportementales :

Visant à attester du potentiel d’apprentissage et de force de travail du futur étudiant, ces qualités se mesureront notamment dans les appréciations des enseignants qui salueront la régularité et l’efficacité des efforts de l’élève, de façon transversale, en première et en terminale. Une courbe globalement croissante de ses résultats sur ces deux années est aussi un bon moyen de justifier de « ce comportement scolaire » adapté aux attentes.

Attendu #4 : disposer de qualités d’engagement importantes compte tenu de la difficulté du PASS et des filières de santé.

L’élève doit pouvoir montrer sa ténacité et sa forte motivation car elles présageront de sa capacité à faire face à la compétitivité et à la sélectivité qui ont cours en Médecine. Pour ce faire, avoir réalisé des stages, au collège voire au lycée, dans l’univers médical ou paramédical sera un atout indéniable à stipuler dans le projet de formation motivé. Aussi, avoir suivi une préparation Médecine anticipée (P-1) durant l’année de terminale pourra être indiqué dans la rubrique « Mes activités et centres d’intérêt » pour rendre compte de l’engagement de l’élève dans son projet.

Attendu #5 : disposer de qualités humaines telles que l’empathie, la bienveillance et l’écoute.

Ces dispositions, relevant de la personnalité, se traduiront essentiellement dans les activités extrascolaires : encadrement d’enfants, soutien aux personnes âgées ou dans le besoin, engagement humanitaire, formation aux premiers secours etc. sont autant d’initiatives qui favoriseront l’admission. Et dans ce domaine, les opportunités sont plus nombreuses qu’on peut le croire. A titre d’exemple, le site Jeune et Bénévole recense les associations qui recherchent des jeunes souhaitant s’investir dans ce type de missions.

Qu’ils relèvent de l’engagement scolaire ou d’initiatives extra-scolaires, les moyens d’optimiser son dossier pour être admis en PASS sont donc nombreux.

Pour consentir à ces efforts, il est important de garder à l’esprit son objectif mais aussi ne pas oublier qu’ils contribueront aussi à la réussite globale du parcours d’études en santé, notamment celle du concours de fin de première année.

Si vous ressentez le besoin d’être accompagné pour optimiser votre dossier en vue d’une admission en Médecine, faites appel aux solutions Acadomia dédiées à la réussite de ce projet :

  • pour performer en sciences,
  • pour anticiper Médecine en suivant une prépa P-1.
  • pour certifier votre anglais,
  • pour améliorer vos méthodes transversales de travail,
  • pour être aidé dans la rédaction des rubriques de motivation de Parcoursup.
L'auteur
Elisa Leduc est responsable du département Orientation et Etudes supérieures Acadomia. Elle élabore des solutions d’accompagnement à la réussite du projet post-bac : vœux d’orientation, concours d’entrée, admission et soutien dans l’enseignement supérieur.
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Elisa Leduc est responsable du département Orientation et Etudes supérieures Acadomia. Elle élabore des solutions d’accompagnement à la réussite du projet post-bac : vœux d’orientation, concours d’entrée, admission et soutien dans l’enseignement supérieur.

Tags

Articles