Anticiper les atouts à faire valoir dans son dossier Parcoursup

Article mis à jour le 20 mai 2021
C’est au deuxième trimestre de terminale que les lycéens remplissent leur dossier Parcoursup sur lequel les formations s’appuient pour accepter ou refuser leur candidature.

C’est au deuxième trimestre de terminale que les lycéens remplissent leur dossier Parcoursup sur lequel les formations s’appuient pour accepter ou refuser leur candidature.

Néanmoins, les atouts à y faire valoir se forgent dans le temps. Il est donc essentiel de bien comprendre en amont quels sont les éléments du dossier qui seront analysés afin de mettre en place au plus tôt les stratégies nécessaires pour optimiser le dossier Parcoursup.

Ces éléments relèvent autant des performances scolaires que des initiatives personnelles. Suivez le guide !

  1. Les performances scolaires : notes et appréciations

La rubrique phare de Parcoursup est bien entendu le dossier scolaire ! Élément central de toute candidature, il sera étudié avec grand soin par les jurys d’admission des établissements supérieurs.

Y figureront les bulletins depuis la première, les appréciations des enseignants, les résultats des épreuves anticipées du baccalauréat ainsi que la fiche Avenir sur laquelle l’équipe pédagogique du lycée émet un avis pour chacun des vœux formulés par l’élève.

Le conseil est donc simple : investissez-vous au maximum dans votre scolarité lycéenne car elle aura un impact considérable sur vos projets d’études supérieures.

Donnez le meilleur de vous-même pour décrocher de bons résultats :

  • De bonnes moyennes au contrôle continu,
  • De bons résultats au bac anticipé,
  • Une régularité globale de vos notes,
  • Une performance soutenue dans les matières qui seront très présentes dans la filière du supérieur visée et auxquelles les jurys d’admission seront particulièrement vigilants :
  • les mathématiques et les sciences pour un projet en ingénierie,
  • les mathématiques, l’anglais et les SES pour une ambition en économie ou commerce,
  • les SES, l’anglais et la HGGSP si vous visez le droit, les sciences politiques, ou les sciences humaines et sociales,
  • la physique-chimie, la SVT et les mathématiques si vous voulez intégrer une université de médecine.

Si vous êtes dans un lycée à forte renommée et réputé pour noter sévèrement, pas d’inquiétude : les formations en ont conscience ou le comprennent grâce aux moyennes de classe.

Soignez votre implication pour obtenir des appréciations positives de la part de vos enseignants. Traduisant votre état d’esprit, votre assiduité et votre capacité de travail, elles en disent long sur la manière dont vous vivez votre scolarité… et donc sur celle dont vous vivrez probablement votre cursus postbac. Les recruteurs y sont particulièrement vigilants.

Si vos résultats scolaires ne vous semblent pas à la hauteur, misez sur ces appréciations qui peuvent valoriser significativement votre candidature. Les formations ne recherchent pas que de très bons élèves mais aussi des candidats qui s’investissent dans ce qu’ils entreprennent et qui cherchent à s’améliorer continuellement.

  1. Les initiatives personnelles : activités et expériences extrascolaires

Dans Parcoursup, vous serez également amené à compléter des rubriques plus personnelles : « Le projet de formation motivé » et « Mes activités et centres d’intérêt ». Elles complètent votre profil en renseignant les jurys sur votre personnalité, au-delà de vos résultats scolaires.

Dans ces rubriques, l’élève témoigne de sa motivation pour intégrer la formation visée en l’illustrant par ses expériences extrascolaires.

Ces dernières sont significatives de son intérêt pour le domaine professionnel envisagé. Elles lui permettent également de justifier de savoir-être ou de savoir-faire qui pourront être mis au service des études et/ou du domaine professionnel visés. En cela, elles constituent de vrais atouts à faire valoir dans la candidature.

Ces initiatives peuvent être de différents ordres :

  • Expériences d’encadrement et d’animation

BAFA, brevet de secourisme, encadrement d’une équipe junior dans un sport ou d’un groupe de scouts, cours auprès de plus jeunes… : ces expériences sont particulièrement appréciées par les recruteurs des secteurs du social ou de l’éducation.

  • Engagement citoyen et bénévolat

Distribution alimentaire pour les personnes dans le besoin, séjours humanitaires, participation à des journées citoyennes, engagement bénévole dans une association, poste de délégué(e) de classe, nettoyage de plages… : ces activités séduiront notamment les recruteurs des secteurs sciences po, droit ou santé/soin.

  • Expériences professionnelles et stages

Jobs d’été (baby-sitting, restauration, vendanges, etc.) et stages professionnels, même s’il ne s’agissait que de stages d’observation comme ceux effectués en troisième ou seconde. Ces expériences montrent votre esprit d’initiative, votre autonomie et votre goût des responsabilités, qui seront appréciés par les recruteurs de toutes les filières d’études et plus particulièrement par ceux des secteurs de l’ingénierie et du commerce.

  • Pratiques sportives et culturelles

Visites culturelles, voyages, pratique régulière d’un sport, diplôme de musique, représentations théâtrales… sont autant d’activités qui renseignent sur certaines dispositions comme l’esprit d’équipe, le sens de la compétition, la curiosité intellectuelle, l’ouverture sur le monde, le sens de l’esthétique… Il sera plus particulièrement indispensable de faire valoir ces dispositions si vous visez les secteurs du sport, des arts, du design, de l’architecture ou encore de la communication.

Pour vous guider dans les initiatives personnelles à mettre en place pour servir un projet postbac, rendez-vous sur Parcoursup. Vous pourrez y consulter les attendus des formations dans lesquels elles détaillent les éléments de profil souhaités de la part des candidats.

Vous l’aurez compris, pour obtenir un dossier Parcoursup qui vous ouvrira la porte des établissements auxquels vous aspirez, il faut donc tout autant soigner votre investissement scolaire qu’entreprendre des initiatives personnelles en lien avec vos ambitions. Un programme enthousiasmant mais mobilisant où l’idéal est de vous engager au plus vite durant le cycle lycéen… sans attendre l’année de terminale.

L'auteur
Elisa Leduc est responsable du département Orientation et Etudes supérieures Acadomia. Elle élabore des solutions d’accompagnement à la réussite du projet post-bac : vœux d’orientation, concours d’entrée, admission et soutien dans l’enseignement supérieur.
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Elisa Leduc est responsable du département Orientation et Etudes supérieures Acadomia. Elle élabore des solutions d’accompagnement à la réussite du projet post-bac : vœux d’orientation, concours d’entrée, admission et soutien dans l’enseignement supérieur.

Tags

Articles