Report des épreuves terminales de spécialité

Article mis à jour le 10 février 2022
Le ministre Blanquer a annoncé le vendredi 28 janvier le report de l’évaluation des épreuves terminales de spécialité - prévues en mars - en raison de la crise sanitaire qui bouscule encore le parcours scolaire des lycéens de terminale. Une chance à saisir pour les candidats de cette session 2022 !

La session 2022 du baccalauréat est de nouveau bousculée par l’épidémie de Covid : les épreuves écrites de spécialité du baccalauréat général et technologique ,qui devaient se tenir les 14, 15 et 16 mars, sont reportées aux 11, 12 et 13 mai. Ce report a pour but de « préserver l’égalité de traitement entre les candidats et de permettre à chacun de préparer sereinement ces épreuves ».

Quelques précisions ont été apportées à propos de ce report d’épreuves :

  • Le programme des épreuves écrites sera identique, et les candidats n’auront donc pas davantage de chapitres à réviser. Les épreuves écrites de spécialité telles qu’elles sont définies pour le mois de mars ne portent pas sur l’intégralité du programme de terminale. Pour cette session exceptionnelle de mai, les thématiques évaluables seront donc les mêmes, et elles sont disponibles ici.

Nos solutions pour les terminales

  • Tous les sujets seront aménagés de façon à ce que chaque candidat puisse, selon sa spécialité, disposer d’un choix de questions ou d’exercices.

 

  • Pour Parcoursup, ce sont les moyennes obtenues sur les trois trimestres de la classe de première et les deux premiers trimestres de la classe terminale qui seront prises en compte. Et non, comme cela devait être le cas, les notes obtenues aux épreuves écrites de spécialité.

Découvrir nos solutions

 

Les épreuves ont donc été reportées pour que les élèves disposent de davantage de temps pour s’y préparer. Il est important d’en profiter pleinement !  

En effet, travailler dès le mois de février dans la perspective de ces épreuves permettra d’obtenir de bons résultats au deuxième trimestre, qui seront pris en compte pour Parcoursup. Et de bons résultats dans les enseignements de spécialité, ce sont des chances accrues d’admission et de réussite dans le supérieur !

Découvrir nos solutions

De plus, anticiper est particulièrement de mise pour cette session bouleversée, afin de ne pas tout affronter en même temps : la préparation des épreuves de spécialité en mai, et celle du Grand oral et de l’écrit de philosophie en juin !

Enfin, performer aux épreuves de spécialité reste capital : dotées chacune d’un coefficient 16 (soit 32 % de la note) elles sont déterminantes pour l’obtention du baccalauréat.

Mieux vaut donc,  dès les vacances d’hiver rattraper le retard pris pour cause de cours manqués et de classes fermées (plus tard, ce sera trop tard)  et faire le point sur les thèmes et chapitres au programme de l’épreuve que l’on maîtrise ou pas. Cela permettra de se fixer un programme de travail jusqu’au mois de mai.

Découvrez nos stages de vacances

L'auteur
Laëtitia Leroy est responsable du service pédagogie Acadomia . Elle conçoit et supervise les solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le secondaire, dans le champ disciplinaire comme dans le cadre parascolaire (méthodologie et stratégies d’apprentissages, développement personnel…).
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Laëtitia Leroy est responsable du service pédagogie Acadomia . Elle conçoit et supervise les solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le secondaire, dans le champ disciplinaire comme dans le cadre parascolaire (méthodologie et stratégies d’apprentissages, développement personnel…).

Tags

Articles