Passer une certification en langue étrangère : le mode d’emploi

Article mis à jour le 13 janvier 2022
Passer une certification en langue étrangère (bien) après avoir terminé ses études est une pratique de plus en plus répandue. Cette démarche peut être entreprise pour faciliter une insertion sur le marché du travail, dans le cadre d’un projet de reconversion ou d’évolution professionnelle, ou tout simplement par souhait de développement personnel.

Du fait de leur succès, les certifications en langues sont de plus en plus nombreuses, et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Voici quelques repères pour vous y aider.

Identifiez vos besoins

En premier lieu, il est nécessaire d’identifier précisément vos besoins, en fonction de ce qui vous motive à valider une certification : est-ce pour pouvoir communiquer de façon ponctuelle en France ou de façon continue à l’étranger ? Pour tenir une conversation courante et informelle ou pour manier un vocabulaire spécifique ou technique ? Enfin, et c’est certainement là le plus important, quelles compétences vous faut-il maîtriser ? En effet, la maîtrise d’une langue s’évalue à travers 4 compétences distinctes : la compréhension écrite, la compréhension orale, l’expression écrite et l’expression orale (en continu ou en interaction). Certaines certifications évaluent l’ensemble de ces compétences, d’autres ne valident que la compréhension écrite et orale. Bien cerner ses besoins est donc le préalable indispensable pour bien choisir sa certification.

Découvrez nos solutions pour les adultes

Évaluez votre niveau (et vos disponibilités)

Si vous n’avez pas pratiqué la langue depuis longtemps ou si vous ne pouvez situer votre niveau actuel par rapport au cadre de référence CECRL, n’hésitez pas à réaliser un test pour en avoir une idée suffisante : la plupart des sites des certifications les plus connues en proposent gratuitement.

Le CECRL (cadre européen commun de référence pour les langues) est une grille de référence commune pour l’évaluation du niveau de maîtrise d’une langue étrangère, qui prend en compte différents domaines de compétences.

Elle comprend trois niveaux généraux, divisés chacun en deux « sous niveaux » :

 

Le niveau B2, normalement attendu au sortir du lycée, correspond à une « maîtrise courante » de la langue. C’est le niveau requis par de nombreuses écoles post-bac et, le cas échéant, par les entreprises. C’est donc (au moins) celui qu’il faut viser lorsqu’on prépare une certification en langue dans un cadre professionnel. Il est important de noter que les certifications ne sont ni des diplômes ni des examens : il n’y a pas de notion d’échec ou de réussite, l’objectif étant donc « simplement » d’atteindre le niveau correspondant à son objectif personnel.

Évaluer son niveau initial permet donc de mesurer la marge de progression pour atteindre au moins un niveau B2… et aussi le temps et l’accompagnement qui seront nécessaires. Si vous avez tout oublié de vos lointains cours d’anglais, d’espagnol ou d’allemand, sans doute faudra-t-il prévoir une préparation de plusieurs mois, et éventuellement des cours particuliers, avant de passer la certification dont vous avez besoin. L’investissement en temps (voire en argent) est donc à bien prendre en compte avant de se lancer !

Choisir votre certification pour un usage professionnel en France

Vous devez certifier votre niveau d’anglais pour un poste situé en France ?

  • Le TOEIC est actuellement la certification de référence pour faire état de son niveau d’anglais en France. Le TOEIC Listening and Reading, de loin le plus demandé par les établissements du supérieur et les entreprises, évalue la compréhension orale et écrite. Pour valider un niveau équivalent au B2, il faut obtenir un score minimal de 785. Attention néanmoins, le score obtenu au TOEIC évalue le taux de réussite au test lui-même mais ne garantit pas une fluidité d’expression. Cette certification est valable 2 ans.

Le TOEIC Listening and Reading peut être complété par le test TOEIC Speaking & Writing qui évalue l’expression orale et écrite.

  • Linguaskill (ex BULATS) est un test entièrement digital qui adapte son niveau de difficulté en fonction de vos réponses. Il évalue le niveau d’anglais en s’appuyant sur des situations de la vie quotidienne ou issues de l’univers professionnel pour sa version business. Particulièrement apprécié des entreprises car il permet notamment d’évaluer le niveau d’anglais des salariés et de réduire les lacunes, il est très adapté pour les professions du secteur administratif et commercial. Cette certification est valable 2 ans.

Si vous souhaitez attester rapidement de votre niveau en anglais ou dans une autre langue, vous pouvez passer le DCL (diplôme de compétence en langue) ou la Flex (ex PIPPLET). Le DCL est un diplôme national décerné par l’Éducation nationale dans 13 langues et 4 spécialités. La Flex présente l’avantage d’être entièrement digitale, de se dérouler en 30 minutes et d’être disponible 24h/24.

Ces certifications, toutes deux conçues spécialement pour le milieu professionnel, permettent d’évaluer le niveau acquis durant une formation et d’informer votre (futur) employeur de votre degré d’autonomie dans l’usage de cette langue.

Découvrez nos solutions en anglais

Choisir votre certification pour travailler à l’étranger

Certains pays exigent une certification en langue pour autoriser les ressortissants non anglophones à exercer une activité professionnelle sur leur territoire.

  • C’est le cas notamment de la Grande-Bretagne, du Canada et de l’Australie qui exigent l’obtention du diplôme du IELTS (International English Language Testing System). Ce test, qui valide un niveau d’anglais international, confronte successivement les candidats à l’anglais américain, britannique, australien, canadien… tant à l’écrit qu’à l’oral. Le niveau B1 ou B2 est généralement requis pour pouvoir obtenir un permis de travail.
  • L’autre test le plus reconnu à l’étranger est sans doute le TOEFL (Test of English as a Foreign Language). Même si sa fonction première est d’évaluer le niveau d’anglais académique des étudiants qui souhaitent suivre un cursus dans une université anglophone, le TOEFL est un précieux sésame pour qui souhaite travailler aux États-Unis.

Bien qu’elle ne soit pas toujours obligatoire, une certification attestant son niveau de langue est toujours un plus pour trouver un emploi dans un pays étranger. On pourra ainsi citer :

  • Le DELE pour les pays hispanophones,
  • Le CILS pour l’Italie,
  • Le WidaF pour l’Allemagne. Créée par la chambre du commerce franco-allemande, elle requiert, en premier lieu, l’obtention d’un niveau B1 via une autre certification comme la ZMP.

Cambridge, une certification à part

Enfin, si au-delà d’attester votre niveau de langue vous souhaitez améliorer votre anglais de manière significative, vous pouvez opter pour la certification Cambridge.

Élaborés par la célèbre université britannique, les examens Cambridge sont valables à vie. Autre spécificité, chacun de ces examens permet de valider un niveau d’anglais précis (A2, B1, B2, C1 ou C2) et, contrairement aux autres tests évoqués précédemment, un nombre de points minimum est requis pour le réussir. C’est au candidat qu’il revient de choisir le niveau de certification qu’il souhaite préparer.

Partageant une vision commune de l’enseignement, Acadomia et Cambridge sont partenaires depuis de nombreuses années. Vous pouvez donc dès à présent préparer les certifications Cambridge avec nos enseignants experts de cette méthode unique ! Alors n’hésitez plus, let’s go !

L'auteur
Aurélie Poulin travaille au sein du département pédagogie d’Acadomia. Experte en psychologie et neurosciences, elle participe à la conception des solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le cadre parascolaire.
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Aurélie Poulin travaille au sein du département pédagogie d’Acadomia. Experte en psychologie et neurosciences, elle participe à la conception des solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le cadre parascolaire.

Tags

Articles