Comment utiliser son CPF ?

Article mis à jour le 13 janvier 2022
Le compte personnel de formation (CPF) permet à chaque personne qui occupe un emploi de bénéficier de droits à la formation tout au long de sa vie professionnelle. Depuis janvier 2019, ce compte crédité en euros est individuel et suit le professionnel tout au long de sa carrière, même en cas de changement d’entreprise ou de statut.

Quel est le but du CPF ?

Un CPF s’ouvre pour tous les actifs dès leur entrée sur le marché du travail et jusqu’au jour de leur retraite. Il s’inscrit dans la loi de 2019 pour la Liberté de choisir son avenir professionnel. L’objectif de ce dispositif est de permettre à chacun de suivre des formations tout au long de sa vie professionnelle, afin d’évoluer dans son travail, de gagner en compétences ou d’assurer une transition professionnelle.

Comment est alimenté le CPF ?

Le CPF s’alimente automatiquement en début d’année : les droits acquis lors de l’année n-1 sont disponibles au premier trimestre de l’année n. Il est crédité selon le statut professionnel : salarié à plein temps ou à temps partiel, travailleur indépendant, fonctionnaire, saisonnier en situation de handicap.

Chaque statut fait en effet l’objet d’un plafond spécifique : par exemple, un salarié à plein temps acquiert 500 € par an et ne peut dépasser un plafond de 5000 €. Il en va de même pour un travailleur indépendant.

Ce dispositif ayant pour fonction première de favoriser la qualification des professionnels et le maintien de l’emploi, le montant annuel du crédit CPF est majoré à 800 € par an (avec un plafond rehaussé à 8000 €) pour les personnes dont le niveau d’études est équivalent à une qualification niveau 3 (CAP, BEP).

Ce dispositif concerne les personnes en activité : durant les périodes de chômage ou d’inactivité professionnelle, le compte CPF n’est pas crédité. Cependant, les droits acquis auparavant perdurent et peuvent être utilisés durant une période d’inactivité.

Enfin, ces droits sont strictement individuels : il n’est donc pas possible de les céder à une autre personne, même au sein d’un même foyer.

Comment utiliser son compte personnel de formation (CPF) ?

Pour utiliser son CPF, il faut tout d’abord se rendre sur le site moncompteformation.gouv.fr, qui donne notamment accès à son espace sécurisé personnel, qui contient les informations liées au montant de son crédit personnel. Le site indique par ailleurs les formations éligibles au CPF et permet d’accéder à des services numériques en lien avec l’orientation professionnelle.

Il est possible d’utiliser son CPF à tout moment. Si la formation est suivie en dehors du temps de travail, elle n’est pas soumise à l’accord de l’employeur. En revanche, si la formation est suivie pendant le temps de travail (partiellement ou en totalité), il est indispensable d’obtenir l’accord de son employeur par le biais d’une demande d’autorisation d’absence. Cette demande doit être faite au minimum 60 jours avant le début de la formation si celle-ci est d’une durée inférieure à 6 mois et au minimum 120 jours pour une formation d’une durée de six mois ou plus. À compter de la réception de la demande, l’employeur dispose d’un délai de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse. L’absence de réponse dans ce délai vaut acceptation de la demande.

Pour les projets de reconversion professionnelle, il existe une forme particulière de CPF : le CPF transition. Il facilite la reconversion professionnelle à travers une formation longue ou courte, en cohérence avec le projet envisagé, qui peut être menée sur le temps de travail.

Découvrez nos formations éligibles au CPF

Le CPF pour quelles formations ?

Un grand nombre de formations sont éligibles au CPF. En voici une liste non exhaustive :

  • L’ensemble des certifications professionnelles enregistrées au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ;
  • « Les blocs de compétences », soit des composants d’une certification qui peuvent être validés séparément. Ils permettent une acquisition graduelle d’une certification totale ou partielle, dans le cadre d’une validation d’acquis d’expérience (VAE), par exemple ;
  • Le CléA, une certification interprofessionnelle s’adressant aux personnes peu diplômées pour leur permettre de valoriser les compétences acquises au cours de leurs expériences professionnelles et d’en acquérir de nouvelles ;
  • Les validations d’acquis d’expériences (VAE) ;
  • Le bilan de compétences ;
  • Les formations proposées aux créateurs ou repreneurs d’entreprises permettant de concrétiser leur projet de création ou de reprise d’une activité existante ;
  • Les épreuves des permis de conduire pour les véhicules légers (permis B), ainsi que les permis poids lourds.

Que faire si le nombre d’heures disponibles ne couvre pas le coût de la formation ?

Si le coût d’une formation dépasse le montant des droits acquis, il est bien sûr possible d’en compléter soi-même la somme. On peut aussi effectuer une demande de financement sous conditions auprès de son employeur ou d’un organisme public ou privé, comme les opérateurs de compétences (OPCO), Pôle Emploi ou la Chambre du commerce et de l’artisanat.

Pour plus d’informations, on peut consulter le site officiel du gouvernement.

Besoin d’aide ou de conseils personnalisés ?

L’expertise d’Acadomia se met également au service des adultes ! Votre Conseiller Acadomia Pro est à votre disposition pour vous informer et vous orienter vers les formations éligibles au CPF.

Acadomia Pro a été certifié « RÉFÉRENTIEL NATIONAL QUALITÉ » RNQ – QUALIOPI.

La marque « Qualiopi » vise à :

  • attester de la qualité du processus mis en œuvre par les prestataires d’actions concourant au développement des compétences ;
  • permettre une plus grande lisibilité de l’offre de formation auprès des entreprises et des usagers.

Découvrez nos formations éligibles au CPF

L'auteur
Aurélie Poulin travaille au sein du département pédagogie d’Acadomia. Experte en psychologie et neurosciences, elle participe à la conception des solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le cadre parascolaire.
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Aurélie Poulin travaille au sein du département pédagogie d’Acadomia. Experte en psychologie et neurosciences, elle participe à la conception des solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le cadre parascolaire.

Tags

Articles