Comment renforcer ses compétences avec la formation professionnelle ?

15 février 2022
Depuis la réforme du Compte Personnel de Formation en 2019 (qui a permis notamment de consulter son solde directement en euros) et suite à des mesures arrangeantes dans le cadre de la pandémie, il est devenu beaucoup plus simple pour les adultes de se former tout au long de la vie.

On constate toutefois que le recours à la formation professionnelle a du mal à se démocratiser et ne concerne que peu de gens en dehors des demandeurs d’emploi. La procédure est pourtant accessible à tous directement via le site Accueil du site Mon Compte Formation, CPF | Mon compte formation sur lequel il est possible de consulter le solde des droits acquis et la liste, très fournies, des formations éligibles au financement public.

Chaque adulte commence à cotiser dès lors qu’il travaille au moins à mi-temps pendant une année complète, et un versement est réalisé chaque année par les pouvoirs publics jusqu’à un plafond de 5 000 euros. Les travailleurs indépendants disposent également de droits au CPF.

De plus en plus de formations sont proposées en ligne ou avec des horaires aménagés, ce qui permet de ne pas interroger son employeur et d’être totalement libre dans le choix de l’établissement et de la thématique. Les démarches sont désormais entièrement dématérialisées.

Toutefois, une question essentielle demeure : comment utiliser au mieux les droits à la formation pour renforcer ses compétences ou construire un nouveau projet professionnel ?

Une première piste peut être de développer son aisance en langues pour lesquelles les Français ont malheureusement piètre réputation. Il est aussi envisageable de se former dans le domaine de la bureautique et dans l’usage de logiciels spécifiques, mais également dans des domaines très variés ayant ou non un lien avec votre emploi actuel. Pour ceux qui s’interrogent sur leur situation, il est également possible de financer un bilan de compétences via le CPF.

Découvrez nos solutions pour les adultes

S’améliorer en anglais ou dans toute autre langue

Progresser en anglais fait partie des souhaits régulièrement formulés par une majorité de salariés français qui manquent de pratique de la langue et ont le sentiment que cette lacune pénalise leur évolution professionnelle. Certaines entreprises financent des cours pour leurs salariés mais il faut pour cela répondre à des critères bien définis.

La formation professionnelle peut vous permettre d’améliorer vos résultats peu importe votre niveau de départ. L’offre de formations en anglais est très diversifiée et l’on peut trouver des cursus proposant de travailler uniquement l’oral, la rédaction ou alors un vocabulaire spécifique à un secteur d’activité.

En anglais ou dans une autre langue, les formations professionnelles incluent systématiquement un test de niveau reconnu internationalement et permettant de faire valoir son niveau réel auprès d’un employeur actuel ou futur.

Les formations en langues peuvent également varier de cours de quelques heures à des programmes beaucoup plus complets s’étalant sur une année entière, et ce, dans un grand nombre de langues.

Développer sa maîtrise des outils numériques

Autre domaine largement plébiscité par les bénéficiaires : la bureautique. Il existe pléthore de formations permettant de découvrir ou de perfectionner son usage des outils bureautiques en général ou d’un logiciel en particulier. On trouve ces formations aussi bien dans le domaine de la comptabilité, que de l’informatique ou du graphisme. Ces supports apportent une réelle plus-value en facilitant l’appropriation de nouveaux outils tout au long de la carrière.

Mention particulière pour tous les indépendants, il existe de nombreuses formations proposant de développer son site Web ou de gagner en maîtrise dans la communication sur les réseaux sociaux par exemple. Deux domaines dont la pandémie nous a démontré l’importance.

Les formations financées dans le cadre du Compte Personnel de Formation sont toutes certifiantes. Elles donnent lieu à la validation du niveau effectif via un examen réel ou en ligne. Elles permettent donc de mettre en avant ses nouvelles compétences auprès d’un tiers dans le cadre d’une recherche d’emploi ou pour convaincre un financier.

Là encore, beaucoup de cursus sont disponibles en ligne et sans contrainte horaire, ce qui permet d’adapter sa formation à son rythme de vie.

 

Découvrez nos solutions pour les adultes

Élargir ses compétences

Un des nombreux bénéfices de la réforme de la formation professionnelle est que son financement n’est plus conditionné au lien direct entre l’enseignement suivi et l’activité actuelle du bénéficiaire. Il est donc possible par ce moyen de débuter une reconversion ou même de se former pour son plaisir.

Des cursus sont proposés en décoration d’intérieur ou dans diverses activités manuelles.

On peut aussi choisir d’améliorer ses compétences rédactionnelles, sa prise de parole en public ou ses connaissances dans un domaine qui nous tient à cœur, quel qu’il soit (On trouvera des cursus sur des sujets aussi variés que la pose de fenêtres, le jardinage, le droit de la famille ou les relations internationales).

La formation professionnelle peut également permettre de faire financer les modules prérequis pour débuter une activité en indépendant comme c’est le cas dans le secteur du bâtiment, par exemple, pour lequel il n’est pas possible de créer une entreprise sans pouvoir justifier d’une expérience professionnelle directe ou d’un diplôme adapté comme, autre exemple, pour le métier d’opticien lunettier.

La formation professionnelle peut s’étendre jusqu’à financer un diplôme national comme le BTS ou des formations universitaires.

Prendre du temps pour soi

Pour finir, ce dispositif élargi peut être l’occasion de faire le point sur sa situation professionnelle dans un cadre neutre et bienveillant par le biais d’un bilan de compétences.

Plusieurs formules sont proposées au financement et s’adaptent à la situation de chacun : simple réflexion sur ses compétences et les moyens de les mettre en lumière ou réelle volonté de changer de voie, il est possible de trouver des accompagnements très divers en matière de contenus et de volume horaire.

Là encore, le cadre est rassurant car les prestataires s’engagent auprès des pouvoirs publics à remettre une synthèse écrite au bénéficiaire et sont contraints à respecter les normes de qualité exigées des organismes de formation.

Pour toutes ces raisons, il est utile de se rendre sur le site du CPF et consulter le solde de ses droits. Aucun document spécifique n’est nécessaire, ces droits sont rattachés à votre numéro de sécurité sociale permettant de vous identifier.

Une démarche simple qui peut rapidement ouvrir de nombreuses perspectives.

L'auteur
Après 11 ans passés dans l’équipe Recrutement et Relations Ecoles d’une grande banque, un passage de 6 ans comme professeur associé à l’université Paris 13 a conforté son choix d’évolution professionnelle. Géraldine est désormais conseillère d’orientation et coach scolaire, avec comme préoccupations principales l’épanouissement et l’insertion professionnelle des jeunes qu’elle accompagne.
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Après 11 ans passés dans l’équipe Recrutement et Relations Ecoles d’une grande banque, un passage de 6 ans comme professeur associé à l’université Paris 13 a conforté son choix d’évolution professionnelle. Géraldine est désormais conseillère d’orientation et coach scolaire, avec comme préoccupations principales l’épanouissement et l’insertion professionnelle des jeunes qu’elle accompagne.

Tags

Articles